Fév
01
2012

Notre parcours sur le Raid 28

Spéciale parc du château de Versailles (extrait)

Le team Bananacube est inscrit à cette 19ème édition sous le dossard n°31 et est composé d’Annick, Frédéric, Julien, Adriaan et Cédric.

A peine 18h00 et le gymnase de Houdan grouille déjà de raideurs affûtés et en tenue de combat. Le temps de discuter avec quelques vieilles connaissances et d’essayer de soutirer des secrets du parcours à Pascal (Marly puis chateau de Versailles? Bois d’Arcy ? Port Royal ? Le nombre d’or ???) et il est temps de se mettre nous aussi en tenue de combat et préparer nos sacs.

Papy Turoom fait son briefing: il fait un test des lampes frontales et on sent tous qu’il se cache un truc louche derrière tout ça … Des infos tombent : il y a une barrière horaire “inversée” à 9h00 qui n’est autre que l’ouverture du parc du château de Versailles (on est gâtés cette année !) et une autre à 12h30 à la sortie du même parc et enfin 16h30 comme d’habitude à l’arrivée à Bures. Les minutes comptent triple à partir de 16h00.

A 21h00 les documents de course sont entre nos mains!

Le bonne blague c’est que Papy fait éteindre les lumières du gymnase et on est bons pour placer les balises à la frontale 🙂 Fred gère les documents, Adriaan et Annick s’occupent de recopier les premières balises pendant que Juju et Cédric gèrent une autre partie de la recopie, notamment la balise 1 qui est a trouver d’après une formule qui est basée sur le fameux nombre d’or … on aura plus tard à faire une spéciale “spirale d’or” qui semble assez inhabituelle … on verra le moment venu ! On reporte jusqu’au PC11 (chateau de Versailles) et on quitte le gymnase un peu avant 21h30 avec de (trop) gros sac sur le dos. C’est Adriaan qui oriente sur  la carte 1 …

Raid 28 - Départ au PC7

Jusqu’au  PC7

On passe les 3 premiers PC à bonne allure de course jusqu’à la forêt des Quatre Piliers où le terrain d’y prête moins. L’équipe est en permanence groupée même quand on va chercher 2 balises bleues PP09 et PP10 qui nous rapportent 35mn.

La forêt de Beynes et sa “spéciale d’or” nous a donné du fil à retordre ! On a compris le principe trop tard. Bilan : 1 balise bleue pointée sur les 8 de la spéciale 🙁 On espère se rattraper plus tard et on garde le moral car le Raid 28 ne se jouera pas sur cette seule spéciale …

Une erreur de recopie nous fait manquer la PP33 et sa “côte 110”. On perd 5mn bonnes minutes à la chercher où elle n’est pas. Puis vient le PC7 à Mareil où nous faisons le plein de nos réservoirs avec l’eau de la Mauldre “micropurée”. Y’a même des morceaux. Miam !

 

Raid 28 - PC7 à PC12

Du PC7 au PC12

Après notre pause ravito ça attaque avec une belle montée de 150D+ qui nous amène sur un plateau bien boueux.  Puis vient la spéciale “memory” de la forêt des Flambertins, pas bien difficile à reporter mais nous avons du mal à trouver les layons marqués sur la carte. On en laisse une un peu trop éloignée et on ne veut pas s’attarder plus longtemps dans cette forêt – on a en effet perdu du temps à rechercher la PP40 qui était mal placée.

Une interminable section de GR1 nous mène au PC8, porte d’entrée le la forêt de Feucherolles et sa spéciale sur carte IOF – la spécialité d’Adriaan. Sur la première carte, nous laissons volontairement de côté les 4 balises les plus à l’ouest qui nous écartent beaucoup de la “ligne verte”, nous terminons par la PP51 “Vestiges du château de Retz” avec de bien jolis talus boueux à franchir avant de basculer sur la seconde carte de cette spéciale. Le jour se lève. Il est environ 8h30 et ça fait 11h00 que nous avançons …  L’équipe commence à bien sentir les kilomètres de chemins dans les jambes. Nous arrivons au PC9 à la sortie de cette spéciale en ayant encore laissé quelques balises de côté afin d’éviter de griller l’équipe. Nous profitons d’une table de pique-nique pour recopier les balises manquantes sur les dernières cartes puis on reprend notre course avec comme but d’atteindre la barrière horaire du  PC12 au plus tôt.

Après avoir trouvé la “porte secrète de Bailly”, emprunté le petit morceau de voie ferrée nous arrivons au PC11. Un petit ravitaillement en eau potable à l’entrée du parc du château et on part rechercher les balises du parc sur une très belle carte de 1746 ! On assure la barrière horaire du PC12 en y passant à 12h00. Ouf !

Raid 28 - PC12 à l'arrivée

Du PC12 à l’arrivée

Après un passage par la pièce d’eau des Suisses, une nouvelle spéciale nous attend sur les hauteurs de Buc, dans la forêt de Versailles. Il nous est proposé de suivre une traces GPS pour trouver les balises. Nous avons fait 75km et il nous estimons qu’il nous en reste 20 à 25 avant l’arrivée qu’on espère atteindre avant 16h00 afin d’éviter de grosses pénalités. Nous ne faisons que 2 ou 3 balises dans cette spéciale et allons directement aux arcades de Buc en passant dans la Bièvre bien sur ! (les Turoom ont encore trouvé le moyen de faire passer les équipes dans une rivière !!!)

Les balises suivantes sont bien espacées et tout se joue au moral pour arriver à mettre un pied devant l’autre. Nous rallions donc péniblement le PC16 de Saclay. Il nous faut ensuite traverser le plateau du même nom jusqu’au PC17 où de nombreuses équipes du raid et du semi-raid se rejoignent. C’est le dernier PC et il ne reste plus que 2 balises vertes à pointer avant l’arrivée au gymnase de Bures. PP114. On y est presque … après quelques centaines de mètres, le gymnase de Bures et son arche d’arrivée sont en vue.

Les derniers mètres sont fabuleux, salvateurs, indescriptibles et pleins d’émotions … On comprend enfin ce qui pousse les équipes à le refaire chaque année !

NB: bientôt un descriptif complet avec cartes, annexes et impressions des équipiers  dans la rubrique “raids” de notre site web.

Written by Capt'ain in: Raid | Étiquettes :

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL


Leave a Reply

Sidead Sidead

Design: TheBuckmaker.com WordPress Themes