Avr
20
2012

Debriefing du Raid Flying Aventhure 2012

C’était il y a deux semaines déjà… l’organisation nous annonçait un raid sur 2 jours en équipe de 2 avec pleins d’épreuves variées et de l’orientation à gogo (voir notre post d’annonce).

Et bien nous avons été bien gâtés 🙂

Samedi 7 avril

Annick et Cédric à quelques minutes du départ

Bessines, à l’ouest de Niort dans les Deux-Sèvres, il est 10h30 et la ville grouille de raideurs en pleine préparation : montage de tente, préparation des VTT, un dernier repas, vérification de la checklist de l’organisation … Pour de nombreuses équipes, toute cette préparation est un rituel bien rodé. Et oui la course est une étape du GNRMN et beaucoup n’en sont pas à leur premier raid !

Briefing à 13h00 sans surprise avec juste quelques rappels car le programme est complètement transparent (on a perdu l’habitude avec le Raid 28 …). Nous avons un petit quart d’heure d’attente avant le départ de 13h30 et c’est parti pour une petite boucle à pied dans Bessines de 2/3 km qui nous amène au parc VTT. Nous sommes un peu surpris par la vitesse des premiers (comme d’hab …). De notre côté on part tranquille pour garder notre énergie pour les prochaines 24 heures quasi non-stop.

Ce premier jour – de loin la plus longue du raid –  est une alternance de VTT, course à pied avec un peu de bike & run et des ateliers ludiques…

La première section VTT est très roulante et après quelques balises et une petite chute sans gravité (les pédales auto d’Annick ont eu raison de ses cales …) nous amène au nord de Niort à Chantemerle. Nous posons les VTT le temps d’une rapide CO au 1:2500 sur un flanc puis nous enfourchons les VTT à nouveau pour rejoindre notre base de jeux du reste de l’après-midi qui est un monument historique du XIIIème : le château du Coudray-Salbart.

 

CO 3D dans un château!

 

“Base de jeux” en effet puisque nous commençons par lancer 3 flèches chacun au tir à l’arc pour les planter dans des animaux (factices !). Ca nous a au moins permis de gagner 2 balises sur une CO à venir. Puis vient une CO super originale dans le château carrément et en “3D” ! La carte est très originale et pas habituelle et l’échelle très grande. Après la vingtaine de balises on connaît par coeur le château (et ses escaliers !)  🙂 La dernière balise se trouve en haut d’une des tours et pour descendre on a 2 possibilités: le rappel ou la tyrolienne. Je dois avouer que la tyrolienne était extra !!!

 

 

 

Tyrolienne au château du Coudray-Salbart

 

La CO suivante se déroule dans le village de Ternanteuil sur une carte cadastrale : on a les routes mais pas les chemins. A part une petite erreur on a pas mal assuré sur celle-là. Du coup on est bien motivés et on s’attaque au bike & run qui est un parcours optionnel mais on le fait quand même car les balises non pointées coûtent cher: 30 minutes de pénalité !

Et hop c’est reparti en VTT pour le retour à Bessines (la nuit approche). Etape intermédiaire dans Niort sur une petite île de la Sèvre Niortaise avec une double course au score de 25 minutes et 12 balises chacune avec en parallèle Cédric sur la carte Sud et Annick sur la Nord.

Enfin pour clôturer cette journée bien remplie nous retournons en VTT vers Bessines avec une traversée du fleuve grâce à un bateau à chaines. Arrivée au Bivouac vers 21h00. Prochaine étape la course de nuit avec un départ à partir de 22h00…

CO nocturne

CO au score nocture - 30 balises

Juste le temps de nous ravitailler un peu et nous prenons le départ de la CO au score après le départ massif de 22h00. Une rapide analyse de la carte et nous traçons l’ordre dans lequel nous allons pointer les 30 balises.

C’est une carte A4 au 1:10000 sur une zone sans dénivelée mais bourrées de pièges d’orientation, notamment les rivières infranchissables qui sont des obstacles redoutables. C’est un problème que j’avais malheureusement sous-estimé et nous avons du faire de nombreux détours pour contourner les cours d’eau, trouver des passerelles et avoir accès aux balises.

Résultat : 27 balises sur les 30 à notre retour au bivouac vers 1h45 du matin (la barrière horaire était fixée à 2h00 avec de très fortes pénalités).

Banane au cube après la CO de nuit 🙂

Dimanche 8 avril

Réveil matinal (donc nuit très courte) car le briefing est fixé à 7h30 et le départ à 8h00. Nous partons une fois de plus sur une nouvelle boucle dans Bessines avec des équipes toutes fraîches qui se sont inscrites sur la version “Tit” (courte) du raid.

J’ai pas mal souffert de ces 3km à pied car un tendon me titillait pas mal au niveau du genou. Mais pas de problème une fois sur le VTT pour une liaison au road-book vers Coulon, capitale de la “Venise verte” (marais Poitevin).

On échange notre VTT contre un canoë que l’on met à l’eau pour une CO score de 1h30. La carte comporte des balises étalées au coeur d’un labyrinthe marécageux … Le canoë nous permet donc de basculer entre les zone “terrestres” où se trouvent les balises. Encore une fois c’est une lecture de carte très intéressante qui nous propose l’organisation.

Après quelques tirs à la carabine à plomb, nous partons sur une liaison VTT qui nous amène sur une carte OVTT assez basique. Le terrain est très roulant et sec.

CO Canoë à Coulon

La dernière étape se déroule dans la ville de Coulon: une CO bien spéciale d’une part il s’agit d’une photo aérienne sur laquelle il nous faut deviner les petites ruelles de la ville. Le plus original sur cette CO est qu’il n’y a ni carton de pointage ni puce mais une feuille avec des photos qu’il faut reconnaître lors de nos passages aux balises. Nous avons tout pris car Annick avait un oeil de lynx ! La pluie commence à tomber …

Pour clôturer ce raid, le retour est une section VTT en suivi d’itinéraire avec passage sur une voie ferrée et une passerelle mouillée juste comme il faut pour me coller par terre 🙂

 

 

 

BILAN

L’organisation n’a pas manqué d’idées, malgré un terrain relativement pauvre en massifs forestiers et en dénivelée. Les CO étaient très originales et les cartes souvent déroutantes. Comme annoncé les liaisons VTT n’étaient pas trop longues.

Un grand bravo à toute l’organisation pour avoir préparé et géré ces 3 raids de grande qualité dans le même week-end !!!

Sur le parcours, nous nous sommes fait prendre au piège pas mal de fois notamment à la CO de nuit, coincés entre deux cours d’eau infranchissables où j’avoue que l’idée de traverser à la nage ne m’a guère inspiré 🙂 On a particulièrement apprécié la CO 3D dans ce superbe château à Ternanteuil même si on a mis pas mal de temps à “rentrer” dans la carte. Quelques erreurs d’orientation m’ont montrée que je manquais de pratique mais le plaisir était bien là !

C’était le deuxième raid ensemble pour Annick et moi et le premier en binôme. Notre équipe était bien homogène et je pense pouvoir dire que nous avons tous les deux passé un très agréable week-end – les moments de souffrance physique sont vite oubliés 🙂

Nous terminons en bas du classement mais en ayant le ressenti d’avoir réussi notre raid avec la “banane au cube” ! A ceux qui voudraient faire ce raid, je conseillerais d’éviter au maximum de faire l’impasse sur les balises car elle sont très pénalisantes (30 minutes). Nous avons fait l’erreur de zapper volontairement quelques balises pour assurer les barrières horaires et ce n’est pas la bonne stratégie sur ce type de raid.

Deux semaines déjà … mais en tête notre prochain raid avec on espère 2 équipes : l’OBivwak dans 5 semaines…

NB: un rapport complet avec toutes les cartes du raid est en cours de rédaction dans notre rubrique “récits”. Patience …

Written by Capt'ain in: Raid | Étiquettes :

2 Comments »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL


Leave a Reply

Sidead Sidead

Design: TheBuckmaker.com WordPress Themes