Déc
11
2012

Trail de l'Origole


Samedi 8 décembre, 22h15, je me retrouve avec Alain le kiné, dans un gymnase au Perray en Yvelines, dans une ambiance raid 28, avant le départ de l'Origole, 28 ou 75 km. Des coureurs partout au sol en train de finir de se préparer (surtout ceux qui partent pour le 75..changes prêts pour la 2ème et 3ème boucle) ou de se détendre.

Nous sommes 200 au départ du 28, 300 au départ du 75 et effectuerons la 1ère boucle, annoncée à 30km ensemble.  Le terrain est, paraît il, très boueux…on s en doutait un peu!

23h, le départ…et très vite la galère commence car parcours essentiellement en single et vu l'état des chemins, aucun appui stable et très difficile de doubler!

Les 10 premiers km seront donc dans un faux rythme, très irrégulier, impossible de dérouler!!!Puis on attaque 10km de montagnes russes: on ne fait que monter et descendre le flanc d une colline…côtes assez courtes mais très raides (sensation de monter escalier glissant avec marches d'un mètre!) et descentes dangereuses car extrêmement glissantes. Du coup, ça parait interminable car le temps passe mais pas les km! C est cependant plus facile de doubler, je pense au raid 28 et essaie de garder un bon rythme de marche dans les côtes.  J apprends en plus au km 18 que je suis 5eme F donc ça motive!

Enfin, les 10 derniers km sont un peu plus plats, peloton est désormais bien étiré, je peux enfin essayer de dérouler un peu mais le terrain est tellement glissant et je m aperçois que j ai déjà dû laisser pas mal d énergie dans cette boue car les 4 derniers km, pourtant sur terrain assez stables, me paraissent très très longs!

Enfin, l arrivée dans le gymnase après 4h de course ( ça donne une idée du terrain!), j ai les jambes raides  mais comme à la fin de chaque course, soulagée et heureuse. Alain arrive environ 20/30 min après moi, c est son 2ème trail; ses mots: “purée, c était dur!”

C'est lui qui m'apprend que je suis 47eme, du coup, je vais voir le classement affiché au fur et à mesure: 2ème F et 2ème VF…je suis super contente car vu mon manque d entraînements, ma fatigue et ma bronchite, je n'espérais franchement pas faire un podium!

On observe les coureurs du 75 qui se préparent à repartir pour la 2ème boucle…certains abandonnent, terrain trop difficile; je pense que cette année, il y en aura eu pas mal…ce qui n' a rien d'étonnant car déjà, 25km de pure boue sur 30, c'était épuisant alors sur 75!!! J´espère qu´on n'en aura pas autant en janvier!!!!

En tout cas, en bilan préparation raid 28,  les chaussettes de rechange seront indispensables si il fait ce froid car à patauger dans la boue et les flaques mi eau, mi glace, j'avais les pieds bien gelés à l arrivée!

zp8497586rq
Written by Annick in: Trail |

2 Comments

  • Cédric dit :

    Bravo championne! Boue plus dénivelé vous avez du en baver!
    J’espère qu’il n’y aura pas trop de pluie dans la région d’ici au raid 28 …

  • juju dit :

    ça avait l’air sympa cet O’rigole !
    remarque boueux c’est normal si vous courez dans une rigole 😉
    un vrai temps de sanglier ..
    tu vas me donner des regrets !
    félicitations en tout cas, faut qu’on s’y mette nous sinon tu vas nous mettre la misere.
    j’ai passé ma journée de 30h … ce matin il fait beau à seoul mais -10°, promis ce soir je cours !

    A+

RSS feed for comments on this post.


Sidead Sidead

Design: TheBuckmaker.com WordPress Themes