Déc
21
2012

CR SAUCONA SEPT 2012 …

AYE IL EST EN LIGNE CE CR !!! AVEC 3 MOIS DE RETARD.

DEMAIN LE CR DU RAID MAISON !

9h, samedi 23/09, je retrouve mon coéquipier Bananacube, Juju le Sanglier à la gare de Lyon et nous prenons la route de Neuville sur Saone, lieu du Saucona Raid Aventure…sous la pluie !!!

USAIN BOLT ATTITUDE CA VA PAS DURER..

Sur place, nous enchaînons les derniers préparatifs: retrait des dossards et préparation de tout le matos sous le regard curieux de la ptite tribu de Juju. C'est d'ailleurs là qu'on se rend compte à quel point l'intendance Bananacube à laquelle nous sommes habitués nous a manqués puisque nous n'avons qu'un seul porte-carte VTT alors que nous aurons chacun une carte! On est déjà les plus mauvais orienteurs de la team mais en plus, on se met nous même des handicaps!

12h45 : briefing

On récupère les cartes : un joli tour en perspective.

13h, départ du 1er coéquipier (Juju) pour la 1ère CO, urbaine, en relais : 5 balises à trouver chacun…on commence donc par être séparés, chacun seul avec une carte. Juju mettra 40 min à boucler sa CO (les 1ers mettront 10 min…le ton est donné !).

Je pars à mon tour avec ma carte et soulagée, m’en sors plutôt bien à part sur une balise bien planquée sous un escalier que l’on met 10min à trouver, à 3 !

Note de juju !! elle chambre un peu annick car certes j’ai jardiné sur la 5eme balise … ARGG almost perfect mais surtout on met 46min en tout alors que le 1er du samedi met 38min , le meilleur de l’epreuve 31min.
le GPS a parlé, j’ai mis en fait 22 min ! donc annick tu as mis 24min !

De retour avec mon carton poinçonné, nous montons dans le canoë sur la Saône. On parvient assez rapidement à trouver notre rythme, même si Juju prend une douche et notre trajectoire, différente des autres puisque Juju choisit le centre du fleuve. ..trajectoire qui va payer sur la fin où nous doublons pas mal d’équipages (on finit quand même 3ème sur cette épreuve alors Juju, ça méritait bien une ptite douche !)

Alors là je suis fier de nous !

N’ecoutant que notre courage avec notre grande expérience du canoé, on ne savait pas ou était la tétette ou était le QQ de la bête !

Nous prenons tout de suite le contrepied des autres équipes en nous plaçant au milieu de la saone.Au début on ne double pas mais on ne se fait pas doubler non plus malgré les coups de pagaie rageur d’annick qui entreprend de vider la saone dans notre canoé….

Bref je suis mouillé de la tête au pied dès le passage du pont … soit après 1min….Ensuite on trouve le courant et nous voila parti comme des fusées … ou plutôt un sous marin fou !

Bref 3 minutes avant d’accoster on a doublé 5,6 équipes ….

Un sacré miracle vu la tonne d’eau que nous trimbalons dans notre frêle esquif !

Du débarcadère du canoë, nous voilà parti pour un trail dans les collines du Mont d’Or, et donc, on monte !
Enfin pour l’instant on recule car on a oublié d’enlever les gilets de sauvetage, ça tourne aux pieds nickelés notre affaire !!! y en a des places sur le parking à boulet !

Quelques hésitations de circuit mais bon, on finit tout de même par arriver au parc à vélo sous les encouragements de la tribu Juju…ça fait vraiment plaisir ! On enfourche nos montures et nous voilà repartis…pour une portion que je qualifierai de VTT/trail tellement on va pousser notre vélo dans ces abruptes côtes caillouteuses ! L’organisation nous annonçait un dénivelé positif de 1200m en VTT…confirmé !!!

M’enfin ça doit monter car on est dans le rouge en vélo … En fait on en fait un bon bout à pied car ça monte dur et dans les cailloux !

On y ajoute quelques galères dans le suivi d’itinéraire, qui nous coûtent quand même une côte en plus et un cuissard en moins, agressé par un barbelé. Drame N°1 on en fait plus que prévu, toujours notre gout de bien faire !

Drame N°1

Dans la montée, lucide comme tout on décide de découvrir le coin en montant jusqu’à la croix de verdun …

pour rien, heureusement c’est tout plat …

ON est rassuré, à la croix passent d’autres coureurs qui sont en train de faire la CO , on est donc perdu mais dans l’épreuve suivante donc en fait on reconnait !!
On se retrouve au ravitaillement où nous attend la tribu Juju, hors horaire pour l’épreuve optionnelle de VTT.

On se restaure un peu, moi je suis franchement dépouillé, l’UTMB m’a quand même pompé un peu des forces !

Le deuxième souffle a déjà été utilisé, le 3eme arrive par UPS .. mais se fait attendre.

Les images parlent d’elle-même, j’ai un peu les traits tirés.. Quand je pense qu’on a un teeshirt les fracassés …

On part donc pour une petite portion trail qui doit nous mener à l’épreuve surprise…de la trottinette tout terrain !!! Juju, bien entendu tout de suite super à l’aise sur cet engin qui ne tient pas la route, part à fond dans le single de cette grande descente ; quant à moi, j’essaie péniblement de le suivre de loin et d’éviter au maximum les chutes mais bon, il y en aura quand même ! Mais l’épreuve était très ludique et très sympa !

On en apprendra plus tard que le plus petit temps cumulé gagne un lot … sur cette épreuve il n’y a qu’un boulet !!!
Mais un double, annick non contente de défricher tout le quartier avec ses trajectoires hasardeuses met en route ses supers lunettes enregistreur video MAIS elle éteint quand elle filme et allume quand elle s’arrête … donc rien n’est montable, on ne voit que des cuissards !

Retour au ravitaillement en trail et départ pour une CO au score…spéciale galère ! On commence par une erreur d’orientation…le jardinage commence ! On finit par se recaler et partons enfin à la chasse à la balise n°1 dans une grande descente, sur un single bien boueux et bien épineux…jusqu’à ce que Juju décide que franchement, courir avec 2 chaussures est vraiment superflu alors il en laisse une dans la boue et continue ainsi quelques foulées ! !! Bien entendu, je m’arrête et Juju attend désespérément que je lui ramasse sa chaussure mais je ris tellement que cette mission pourtant banale va devenir difficile et mon fou rire ne va pas s’arrêter lorsqu’il va essayer de renfiler sa chaussure et que la boue emmagasinée dedans va faire obstruction !!! On finit tout de même par repartir pour se faire déchiqueter par les ronces de ce chemin, enfin trouver cette balise et réaliser que nous avons mis 40 min à la trouver, que nous sommes tout en bas du vallon, que la 2ème se trouve à l’opposé, tout en haut…et que nous n’aurons pas le temps d’aller la chercher !!!!

Là méa culpa, complètement planté dès la balise 1, on retourne sur nos traces de VTT, on attaque la balise par le mauvais coté … on verra qu’on est 44eme alors qu’on est dans le milieu de tableau des autres épreuves…

On remonte donc au ravito se préparer pour la  section VTT et dire au revoir au clan Juju (c’était franchement très sympa de les voir à plusieurs reprises au cours de cette journée).

Nous voila repartis à vive allure, tiens pourquoi robin ne court pas à coté de moi pour me suivre ??

Nous voilà donc de nouveau sur nos montures pour une VTT’O où franchement, je vais, au départ parvenir à me repérer et suivre l’itinéraire….

C’est vrai … dès la sortie du parking on fait un point car on est p__mé….

Avec la tombée de la nuit, Annick décroche et comme nous sommes tout un groupe, cette portion VTT deviendra collective…à mon grand soulagement car sans lunettes, impossible pour moi de suivre une carte en pédalant de nuit, surtout que la fatigue commence réellement à se faire sentir ! Heureusement, cette portion est roulante, voire très descendante, je suis même épatée de ne pas avoir pris une seule chute dans les descentes tout au long de cette journée, je ne me savais pas capable de descendre ces chemins plein de pierres et de racines à cette vitesse, mais avec Juju devant…pas le choix !!!

Bref, on trouve collectivement toutes les balises et nous retrouvons au départ de la dernière CO, au score et à la frontale…nos fabuleuses frontales !!! Juju reprend la direction de l’orientation et nous repartons donc en courant, les jambes bien lourdes. Encore une fois, l’absence de nos orienteurs se fait sentir, on trouve quelques balises mais que de jardinage !!!

Au dis donc ça va !!! on a fait mieux à celle là … non on a bien jardiné mais le soir on apprendra que d’autres on fait pire !!!

20h45, fin de la CO et départ pour la dernière section VTT : retour !!! Ca sent bon la douche, le repas chaud…et le repos !!!!

On regarde le classement avant d’aller se coucher : 34/54 mais vu nos résultats assez catastrophiques sur les CO, on estime s’en sortir pas trop mal ; de toute façon, on a fait notre maximum et on mérite bien une bonne nuit !

On décide de dormir dans la voiture (merci le break plancher plat de Juju) pour éviter de monter/démonter la tente ; on se trouve donc un endroit pas trop éclairé près de la mairie et préparons notre couchage( en prenant soin de laisser nos chaussures à l’extérieur) pour s’apercevoir que Juju a oublié un duvet !!! Remarque, après avoir partagé les efforts, rires et galères de la journée, on peut bien partager un duvet ; et vu notre état de fatigue, rien ne pouvait nous empêcher de dormir !!!

6h dimanche, réveil assez difficile après une nuit passée à se retourner à la recherche d’une position plus confortable car le plancher de la voiture est quand même assez dur ; petit déjeuner et préparatifs pour cette 2ème journée qui en fait ne durera que la matinée. Au programme, VTT, CO et atelier cordes.

8h, début des départs en chasse en VTT suivi d’itinéraire. Je me repère très vite et nous voilà repartis le  long de la Saône avec un Juju qui accuse le coup et n’arrive pas à avancer.

ALORS LA TOUT EST VRAI… UN COUP DE POMPE… la saône c’est pas les chutes du niagara pourtant dès la 1ere épreuve je me traine … impossible de dépasser les 22-23km/h … donc on se fait un peu doubler (sur les résultats on verra qu’on perd 10min/heure donc c’est pas non plus le drame (je me rassure !!)

Malgré tout, on enchaîne les différentes balises sans trop de difficulté mais à un rythme bien inférieur à celui que l’on est capable de fournir car pour que je sois devant en VTT, c’est quand même qu’il y a un souci !!!

Meuh non ! si t’es devant en descente là y  a un souci c’est que tu n’es plus sur ton vélo !!!

On se retrouve ensuite au départ de la CO au score  avec ordre libre et là, franchement, soit la nuit nous a fait progresser, soit notre cerveau se connecte davantage en mode orientation, en tout cas, on se sent plus à l’aise, on rentre plus facilement dans la carte…et on trouve 9 balises sur 16 !!! A côté de 1/12 hier, quel progrès, et surtout quelle fierté pour nous deux !

Affirmatif je confirme on a progressé ! en fait on aurait du rafraichir notre niveau de CO avant !

Du coup, nous réalisons la dernière section VTT, retour au bercail, avec un grand sourire…surtout qu’à l’arrivée nous attend l’atelier cordes : grimper en mode via ferrata sur 2 arches du pont de Neuville…pure détente !

(Ce n’est pas nous au fait !!)

Fin du raid…comme à la fin de chaque raid on se sent envahi par un  mélange de bonheur, fatigue, fierté, satisfaction, déception…seul ce type d’activités peut nous faire vivre et partager autant d’émotions différentes !!!

En tout cas, pour la team Bananacube, bilan très positif au niveau humain, nettement moins bon au niveau orientation…conclusion : revanche à prendre en 2013 avec nos orienteurs !!!!

M’enfin annick arrête !! je suis d’accord pour le niveau physique,j’étais brouette, pas assez de récup depuis fin aout ..

Mais niveau orientation on n’est pas ridicule, juste trop lent d’ailleurs à part le drame de samedi on est milieu de tableau donc.. On continue d’apprendre !!!

zp8497586rq
Written by couscoussière in: Raid |

3 Comments

RSS feed for comments on this post.


Sidead Sidead

Design: TheBuckmaker.com WordPress Themes