Avr
15
2013

Raid Flying Avent'hure 2013 – Le CR !

Samedi 6 avril, 7h,  la team Bananacube composée de Jérôme et moi prend la route, direction Thorigné, près de Niort pour le Flying 2013.

C'est le 1er raid 2 jours pour Jérôme et on sait déjà qu'on va en baver car ce raid est difficile et on n'est pas encore de vrais orienteurs, loin de là…et ça va se vérifier! On pourrait presque rebaptiser cette team ” B3Boulettes” tellement on va en faire!!!

Belles vestes!!!!

Après 4h de route, nous arrivons à proximité de Thorigny…et là, je percute: on doit aller à ThorignE!!! Erreurde programmation du GPS de Jérôme: boulette n°1! Il reprogramme Thorigné…22km…le timing de départ va être un peu sport mais ça ira. On repart, les stress monte quand même un peu mais on arrive rapidement à proximité de Thorigné et là, je sais pas, je le sens pas et regarde sur le navigateur de mon téléphone…qui trouve un autre Thorigné, à l'est de Niort…c'est celui là…boulette n°2!!!!! Il est 11h45, on est à 30km de notre réelle destination, le stress monte carrément car on sait que le timing avant départ, cette fois, va être carrément speed!!! J'appelle l'organisation pour prévenir de notre retard, pas de souci…

On arrive donc enfin à Thorigné à 12h15…briefing à 13h…3/4 d'heure pour monter la tente (merci Decathlon et sa tente 3secondes!!!), gonfler matelas (avec gonfleur électrique, ça le fait), préparer les vélos, les sacs, se changer(il fait froid!!!)…le tout en grignotant quand même un peu…mais à 13h, on est prêts!!!!

A peine arrivés et c'est déjà le bazar!!!

13h30: grand départ de la 5ème édition de ce Flying version Ultra: on a la bananane! Jérôme est tout excité, un vrai bonheur à voir!!!

Epreuve 1: On démarre par une CO Show: 3 cartes avec 3 balises chacune, carte à découvrir une par une sur la zone de départ. On prend notre 1ère carte, les 3 balises sont bien sûr toutes proches et nous voilà partis. On voit des équipes courir dans tous les sens…on n'a pas tous la même carte…malin! On trouve nos 3 balises, on va chercher notre 2ème carte et rebelote pour la 3ème. On boucle nos 3 parcours mais déjà derniers ou presque…le ton est donné…comme l'an dernier!!

Quelle synchronisation dans la foulée!!!

Premières cartes…on a le sourire…

On enfourche nos vélos et on démarre la VTT'O, (Epreuve 2) Jérôme à la tête des opérations. On arrive sans encombre sur la balise 3 mais ensuite les galères commencent….et vont durer!!! On galère sur la balise 2 et décidons de faire impasse sur balise 1. Malheureusement, on croise une équipe (denrée déjà rare pour nous) qui en vient et qui nous explique où elle est, en nous précisant bien que c'est galère: grande descente bien boueuse (et donc forcément remontée après). Jérôme veut aller la chercher….j'aurais vraiment dû insister pour ne pas y aller…car en croyant nous simplifier la remontée, on va faire un 180°…et du coup, sortir de la carte!!!! BOULETTE N°3!!! qui forcément va nous coûter très cher car le temps de se repérer (merci au lac du Lambon)et rentrer de nouveau dans la carte, on va parcourir quelques km et y laisser de l'énergie et du moral. On était déjà derniers mais là, ça devient carrément catastrophique!!!

On décide donc de ne prendre que les balises faciles et sur le chemin, mais on refait des erreurs…décidément, les cartes IGN, on n'aime pas!!! On prend tout de même quelques balises mais on termine cette VTT'O bien atteints car 10km supplémentaires et 3/4 d'heure de plus que le temps max. Le mental de Jérôme me semble intact, j'avoue que le mien, pas du tout car je sais qu'on va rater plein d'épreuves et ça m'agace!!!

Je hais ces cartes!!!!

On enchaîne par une CO azimutée,(Epreuve 3), Jérôme est serein mais: pas de carte, juste un azimut et une distance…grand moment de stress…comment on fait déjà? Adriann nous l'a expliqué mais… On se concentre, on comprend à peu près et on part…on va trop loin sur la 1ère, les organisateurs nous le disent, on la trouve…on réfléchit, se repositionne correctement, je fais bien tourner Jérôme en même temps que la boussole…on trouve la 2ème, ça y est, on a pigé et à partir de là, on va toutes les enchaîner assez facilement et avec beaucoup de plaisir car le coin est très sympa: mini canyon bien pentu, on va bien s'amuser!

A

Du coup, mon moral remonte et on part pour 1,5km de course (Epreuve 4)pour rejoindre départ canöé….boulette n°4, on ne voit pas une flèche au sol et on part à l'opposé! Après environ 1,5km, ne voyant toujours rien, on se dit qu'il y a un problème: demi-tour et on voit la flèche…il ne nous reste plus qu'à parcourir de nouveau les bons 1,5km et on arrive enfin au départ du canöé! (Epreuve 5)

4km, 1ère balise en contre-bas avec franchissement d'une échelle à poissons (en descente); on hésite mais cette balise vaut 1h et on est joueurs alors on se lance dans cette mini cascade qu'on passe sans souci. Avec un peu de recul, je ne sais pas si c'était un bon choix car on était déjà tellement hors délai (on va tout de même finir cette épreuve avec le ramasseur de balises aux fesses pour les 2 dernières!). Cette épreuve de canöé était très différente de l'an dernier mais moins fun: ligne droite, 2 balises sur l'eau et 2 balises sur terre, la difficulté était le franchissement en montée de 4 échelles à poissons où il a fallu à chaque fois porter le canöé…pas top!

Ca, c'était fun!!!

Beaucoup moins fun….et y'a que moi qui ait mis les pieds dans l'eau!!!

Fin du canöé, il faut revenir en course au départ et au road book (Epreuve 6): j'ai horreur de ça, je n'arrive jamais à me repérer. On démarre, je fais une 1ère erreur alors on décide de globalement suivre la rivière. On a la rivière d'un côté et la voie de chemin de fer de l'autre, on navigue entre les 2 et on retrouve nos vtt!

La nuit commence à tomber, on prépare nos frontales et partons pour le VTT, suivi d'intinéraire (Epreuve 7)…on sait qu'on ne fera pas la CO en ligne (dommage) ni la tyrolienne… Mon moral n'est pas au top, déçue que l'on rate ces épreuves sympas pour nous mais bon…on s'est lancé sur un raid très difficile, faut l'assumer!

Heureusement, pas de souci pour nous sur cette portion de VTT, on ramasse toutes les balises (en même temps, on était déjà passé par certains endroits grâce à une de nos nombreuses erreurs à l'aller… en fait, je crois qu'on avait décidé de visiter de façon assez approfondie certains villages!)

On arrive donc bien tard à la fin de cette portion, il fait bien nuit,  les organisateurs nous donnent la carte de délestage pour rejoindre directement le départ de la VTT couloir.

Pour moi qui suis quand même plus coureuse que cycliste, je commence sérieusement à en avoir marre de ce vélo mais on repart  … et ce qui devait arriver arriva: on rate le chemin, Boulette n°5,on se retrouve sur la route sans avoir chopé la balise…A quel niveau de la route sommes-nous? On finit par se repérer grâce au pont et même par voir le chemin, pointer la balise…et là, on se dit: ras le bol de se planter, on prend la route!!!! On termine donc cette épreuve par les routes interdites…en fait, on aurait pu suivre l'itinéraire car le chemin forestier était très roulant mais on n'en avait déjà bien marre (surtout moi ).

Arrivés au départ de l'Epreuve 10, il est 21h40, honnêtement, je ne pense qu'à une chose: rentrer!!! On nous donne la carte de VTT couloir mais un des organisateurs nous indique le chemin si on préfère rentrer direct, on choisit cette option, ERREUR, BOULETTE n°6!!!!, en allant quand même pointer la 1ère balise toute proche.

Nous voilà donc sur la route, soulagés d'être sur le chemin du retour car on veut quand même faire au moins un bout de la CO nocturne (j'en ai vraiment ras le bol de ce vélo!!!). Malheureusement, notre soulagement va être de courte durée car l'itinéraire indiqué par l'organisateur s'avère incomplet (il devait avoir le trajet en tête mais en voiture et sans les détails, les autres routes à traverser ou pas…). Au début, on est sur la carte donc on arrive à se repérer mais après on n'a plus de carte alors ça se complique sérieusement car on sait qu'on va globalement dans la bonne direction mais on sent tout de même qu'on fait trop de km et qu'on aurait dû tourner à un moment ou un autre…alors on décide d'employer les grands moyens: l'Iphone!!! Quelle honte!!!! Cette boulette, franchement, elle est pour moi car Jérôme était prêt je crois à rentrer par l'itinéraire prévu et il avait raison: on ne se serait pas retrouvé au milieu de la campagne sans carte et en plus on aurait pointer les balises!!!

23h, enfin, on arrive au PC, exténués mais soulagés. On se restaure un peu et à 23h30, on récupère les cartes de la CO nocturne (Epreuve 13) et le carton de report…enfin de la course!!!! On assure sans souci le report, on a 2h30, on sait que l'on ne fera pas tout mais on part avec de nouveau le sourire malgré la fatigue.

On pointe 9 balises avec un peu de jardinage sur certaines mais franchement, on s'en sort très bien, on se sent relativement à l'aise et nos jambes courent encore un peu!

2h00 du matin, fin de cette 1ère journée vraiment très compliquée pour nous, il est temps d'aller se coucher…il fait froid, ma toux est de pire en pire mais on verra demain…

Dimanche

6h15, Jérôme me réveille et m'annonce qu'il n'a pas réussi à dormir…cette journée risque d'être encore compliquée pour nous!

7h30, briefing avec les équipes du Tit'Aventhure, que l'on identifie rapidement: leurs traits sont nettement moins marqués!

fatigués???

8h, départ de cette 2ème journée…objectif pour nous: faire moins pire que la veille et donc essayer de ne pas se perdre en vtt!!!! Epreuve 15, un petit trail en suivant cheval en échauffement…ça réveille rapidement!

On rejoint nos vélos et on part pour l'Epreuve 16, en étant, encore une fois déjà dans les derniers…mais ils sont dopés à quoi tous ces raideurs??? En fait, la grosse différence, c'est que eux, ils ne tracent même pas leur itinéraire, ils prennent la carte et partent….on a encore du chemin à parcourir avant d'atteindre ce niveau…si on l'atteint un jour! Nous, il vaut mieux que l'on regarde même 2 fois la carte, et c'est ce qu'on fait!!!

Ceci dit, comme à Saucona avec Juju, on a déjà progressé: Jérôme se sent beaucoup plus à l'aise avec la carte et nous amène sans souci avec toutes les balises au départ des épreuves suivantes:

Tir à la carabine pour Jérôme (qui va nous récupérer 16 minutes!!!) pendant que je pars en CO mémo: 5 balises que je trouve sans trop de galère avec cependant encore une petite erreur de débutante: je regarde mal la carte dans sa globalité au début et du coup, je ne fais pas l'itinéraire idéal.

On est cependant content, ça se passe plutôt bien pour le moment…

Epreuve 19: vtt en suivi d'itinéraire…Jérôme continue à bien assurer, on trouve toutes les balises sans se perdre!!!!!

Du coup, il se met dans la peau de Robin des Bois et  tire ses 5 flèches (3/5…bien partner!!!)

Epreuves 21,22,23: 3 Run Bike que l'on réussit assez bien; on pointe toutes les balises avec tout de même un peu de jardinage sur quelques-unes de la carte en photo aérienne (on n'est pas plus à l'aise avec ce type de carte qu'avec une IGN!)

On arrive sur la CO au score (Epreuve 24): 23 min pour pointer 12 balises: on ne les aura pas toutes mais on démarre confiants. Décidément,la CO, ça nous va, on trouve assez facilement (je dis bien assez facilement car les vrais orienteurs de la team n'auraient eu aucune hésitation et auraient tout ramassé!). Et c'est là qu'on fait la boulette n°7, Jérôme, dans l'euphorie des balises, part chercher la 6…elle est beaucoup trop loin et va nous coûter 4 minutes de dépassement…encore une erreur de débutant pour nous!

On repart pour notre dernier Run/Bike qui nous amène sans problème à la CO en ligne dans le parc d'un château(Epreuve 26). Toute petite échelle (1/1200) mais je me repère très bien et on trouve facilement la 1ère balise, Jérôme intègre à son tour bien l'échelle mais il a mal au genou, du coup, il repère les balises et je vais les pointer. On fait de nouveau carton plein sur cette épreuve…en étant toujours dans les derniers…tout de même!!!

Après le dernier Run/Bike, on retrouve chacun sa monture et enchaînons sur l'épreuve 28: vtt en traçant itinéraire. Petit moment d'angoisse pour nous (on appréhende de retrouver cette carte IGN) qui va se transformer en petite galère (y'avait longtemps) puisqu'on ne va pas trouver la 1ère balise et donc douter un certain moment de l'endroit exact où l'on se trouve (boulette n°8).

Ceci dit, dès que Jérôme se repère avec certitude, il va vraiment assurer et nous amener à toutes les balises…yes!!!!

bon d'accord, la remontée n'est pas très classe, mais j'étais fatiguée…

Il est 12h45, bien trop tard bien sûr pour faire la VTT'O optionnelle mais ça on le savait depuis le départ, on enchaîne donc sur l'épreuve 30: VTT en suivi d'itinéraire. Jérôme est décidément bien plus à l'aise ce 2ème jour avec la carte IGN et on arrive sans encombre à destination: départ de la CO séparée. On redoutait cette épreuve au début du raid mais à ce moment là, vu nos performances en CO par rapport à celles de VTT'O…même pas peur!!!! Seul bémol assez désagréable;: le genou de Jérôme qui lui fait de plus en plus mal. On se répartit donc les balises en éliminant celles qui sont trop loin car il ne nous reste que 20minutes avant la barrière horaire …boulette n°8: on ne regarde pas bien l'échelle (1/2500), on part chacun de son côté mais on devient tellement à l'aise en CO qu'on va beaucoup plus vite que prévu et qu'on va pointer des balises similaires!!! J'aurais eu le temps d'aller chercher les balises les plus loin et on aurait pu faire presque carton plein!!!!!

14h15, on enfourche pour la dernière fois nos VTT et on rejoint l'arrivée, soulagés…on a été au bout!!!!

Le sourire est tout de même différent de celui du départ..

Bilan: raid vraiment fait pour les très bonnes équipes de raideurs(ils vont vraiment très vite) , très long, très exigeant en orientation mais raid qui reste très sympa de par la diversité de ses épreuves (si on les fait toutes).

C'était moralement dur pour nous car toujours dans les derniers donc quasiment toujours seuls (un peu moins le dimanche tout de même); on a  fait à peu près toutes les erreurs d'orientation possibles, de la mauvaise lecture d'échelle au 180°, MAIS on a été au bout malgré la difficulté et le froid, on a forcément énormément progressé en orientation (même si y'a encore beaucoup de boulot!!!) et surtout…on est prêt à recommencer!!!!!

Ceci dit, sur les prochains raids, j'ai tout de même envie d'un peu plus facile car entre le Raid 28, l'Ecotrail et le Flying, j'en ai déjà bien bavé cette année! Mais j'attends déjà le prochain avec impatience, tout comme Jérôme, devenu très vite bien accro à ce sport de dingue!!!!

On en est dèjà au 3ème tee shirt!!!!

zp8497586rq
Written by Annick in: Raid | Étiquettes :

7 Comments

RSS feed for comments on this post.


Sidead Sidead

Design: TheBuckmaker.com WordPress Themes