Juil
24
2013

Ann’So 1ère SF4 sur le Triathlon de Deauville

tri_deauvilleUn peu de bitume… je ne suis pas très fan des triathlons sur route, mais pour une fois que je m’y amuse, ça vaut bien un petit compte-rendu !

Début Juin, 8 mois après un accouchement, j’avais prévu de participer à l’Half IronMan de Belfort (natation : 1,9 km, vélo : 90 km avec l’ascension du Ballon d’Alsace – sympa !, course à pieds : 21 km). Un objectif : me faire plaisir et me réconcilier avec la route. Seulement voilà, le temps était pourri et la partie natation a été annulée. Bref, je décide de rester avec mes 2 mecs et de me rabattre sur le triathlon de Deauville une semaine plus tard, juste sur le Courte Distance (natation en mer : 1,5 km, vélo : 40 km, course à pieds : 10 km).

Voici donc un petit CR du CD de Deauville :

Arrivés samedi à Deauville avec mes 2 mecs (Raph et Timéo), il fait beau mais il y a du vent. On retrouve des collègues.

Dimanche : Pas de soleil, beaucoup de vent, une mer difficile et froide (moins de 14°C). Ça promet pour la partie natation.

Gestion des transitions avec des sacs sous la tente (une première pour moi).

J’enfile la combi. Avant le départ je prends le temps de me mettre dans l’eau. Oh la vache, qu’est-ce que c’est froid !! Allez hop, retour sur la plage où va avoir lieu le départ.

Natation

Une drôle d’expérience. J’ai l’impression de mettre un temps fou à arriver à la première bouée (en fait, ce n’est pas qu’une impression). Je nage dans un groupe assez homogène. Personnellement je trouve ça assez marrant, il y a de bonnes vagues, on se retrouve projeté sur le copain d’à côté, puis c’est son tour, dans le creux de la vague on a l’impression de reculer. Je commence quand même à trouver le temps long… je regarde alors mon chrono avant le passage d’une bouée et je vois qu’on est dans le bouillon depuis… plus de 29 mn !!!!! Ben moi qui visais moins de 27 mn en natation (mon temps du X-Terra), c’est raté !! J’imagine alors être dans le fond du classement (difficile de voir s’il y a du monde derrière avec les vagues).

Sortie de l’eau et course dans le sable (longue !!) pour rejoindre le parc à vélo. Étant donné le chrono catastrophique, je décide de prendre mon temps sous la tente (autant être « confort » et puis c’est super sympa, il y a des petits bancs et on peut discuter avec les copains), je m’essuie même les pieds et tout et tout, pensant être à la ramasse. Lorsque je monte sur mon vélo, je constate quand même que le départ a été donné il y a 47 mn… oh là là, j’abuse quand même… no comment.

LONG_NATATION_m

Vélo

Parcours très sympa, c’est bien la première fois que je m’amuse sur le vélo sur un triathlon route. Parcours vallonné et technique (de belles montées, de bonnes descentes), une seule boucle, des beaux paysages, de belles routes (à l’exception d’un passage). En plus les participants ont leur nom inscrit sur le dossard (sauf moi, j’ai du rater quelque chose au moment de l’inscription). Mon compteur me lâche au bout de 1.5 km (oui oui quand même), pas grave, je m’amuse et je décide de faire ça « au feeling ». Je ne vois pas de féminine me doubler sauf « Cécile » de l’ACBB (avec qui je sympathise), par contre j’en gratte quelques unes. Fin du vélo : j’ai l’impression d’avoir pas mal roulé, en doublant pas mal dans les descentes (j’ai même été félicitée par un concurrent pour ma technique en descente :-), merci le VTT), et les montées passant plutôt bien. Je re-cafouille un peu à la transition avec cette histoire de sacs, de tente et de petits bancs, …

caIN_triathlon_Deau_px_470_

Course à pied

Je trouve ça toujours aussi ennuyeux, pas de changement de ce côté-là. Heureusement qu’il y a la mer (ce n’est pas ce que je disais quelques heures plus tôt :-)). Gênée par le vent. Encore une fois j’y vais « au feeling » car j’avais prévu d’utiliser la montre GPS de Raph pendant la CAP mais comme j’ai cafouillé lors de la transition, je ne l’ai pas…  tant pis. Je me fais bien sûr doubler par des féminines (ah, j’ai oublié de dire que la course à pied ce n’est pas mon truc !), mais avec certaines le delta de vitesse ne me parait pas énorme et je me dis qu’avec un peu de travail je dois pouvoir les accrocher. J’attaque ma dernière demi-boucle et alors que mon chrono m’indique près de 2h50 de course, j’entends le speaker qui annonce « on attend la 3ème féminine » (elle arrivera en 2h52 je crois)… je ne suis donc pas du tout à la ramasse comme je le pensais depuis le début ??? Si j’avais su, j’aurais zappé le séchage entre les orteils et le bavardage lors de la première transition 🙂 !

DSC_1691

Conclusion

Arrivée en 3h05 et 46s, dans la première moitié du classement scratch.  1ère SF4. Bien contente de ce résultat. Natation difficile, super parcours vélo, sélectif, et qui m’a permis de pas mal me classer.

1tri_deauville_cd_complet

 

Written by Annso in: Triathlon |

4 Comments »

  • Annick dit :

    Salut Anne So,

    Je ne te connais pas mais que ça fait plaisir une autre féminine qui poste sur le blog!!! Et quelle perf!!!! Moi qui nage à peu près comme un fer à repasser(disons qu’en tant que coureuse, je dois essayer de courir dans l’eau et c’est pas terrible), je suis admirative des triathlètes alors encore BRAVO!!!!

    • juju dit :

      bravo anne so, + 1 admirative des tri.
      peut etre un jour …
      un pumba ça nage pas ça marche au fond 😉
      pourquoi pas en X terra.

      A bientot dans une epreuve commune, le dernier raid c’etait pas mal de savoir nager …

  • Cédric dit :

    Un des sports les plus durs le tri. J’en referai bien un à condition que c’est dans une piscine chauffée 🙂
    Bravo pour la perf.
    J’ai l’impression que tu es parti pour une compet par mois. Attention tu vas rattraper le rythme d’Annick !

  • juju dit :

    j’ai vu un reportage la dessus le week end dernier, ça donne envie !!
    http://www.nxtri.com/
    (pour ceux qui aiment le dur et le froid 😉

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL


Leave a Reply

Sidead Sidead

Design: TheBuckmaker.com WordPress Themes