Oct
07
2015

CR Saharienne Series – Metz (by buchette)

3372_2Ma binôme de choc, Véro étant aux championnats de France Police du 10km, c’est avec Ingrid, Saharienne et elle aussi “abandonnée” par sa binôme habituelle que je vais faire ce 2ème raid des Sahariennes Séries, à Metz. Ingrid est habituée à tirer sa coéquipière et avait envie de faire un raid avec moi, normalement plus rapide… Comme on s’entend plutôt très bien et que l’on va en plus se retrouver à la Réunion car elle fait le Bourbon… On est déjà sûres de passer un super moment ensemble ! On prendra le départ sous le nom de Takamaka, nom d’une cascade de la Réunion.
Pronostic annoncé par Ingrid: top 10 – top 5 pour moi. Il y a 72 équipes mais je crois fermement en nos capacités!

 

Samedi matin, retrouvailles avec Ingrid, toute l’équipe de l’organisation et plein de copines Sahariennes… L’ambiance est déjà au top ! Récupération du matériel, notamment le VTT (ce sera ma boulette du week-end) et installation dans notre tente… Les fous rires commencent car Ingrid a récupéré un super matelas/duvet autogonflant… qui prend les 3/4 de la tente et comme moi, en préparant mon sac en catastrophe la veille je n’ai trouvé que le matelas que j’avais à l’Obivwak, la nuit s’annonce un peu compliquée pour nous !
On finit tout de même nos préparatifs puis déjeunons avec les copines.

13h, départ du raid: échauffement par une petite marche dans les collines pour rejoindre la ligne de départ du trail de 6 km.
On se positionne sous l’arche mais n’arrivons pas à nous placer juste devant; la tirette est en place, je préviens Ingrid que je vais être obligée de partir très vite pour sortir du peloton… et au top départ, Ingrid va commencer par tester le hors chemin car je double sur le côté jusqu’à ce que l’on se retrouve dans le peloton de tête. J’essaie alors de prendre une allure assez rapide tout en redécouvrant les sensations de tirer sa coéquipière: effort supplémentaire dans les jambes, être attentive à la traction de la corde et aux aléas du sol afin de la prévenir.
On arrive peu à peu à trouver un rythme qui nous correspond mais je n’arrive pas à être aussi rapide que je le souhaiterais: on ne sera pas dans le top 5 sur cette épreuve. On finira effectivement 7èmes, satisfaites tout de même.

On enchaîne ensuite par 5 km de canoë. Ingrid sachant barrer, ça devrait être mieux qu’avec Véro à la Saharienne… et ça va être le top ! Le canoë glisse droit, tout me paraît tellement facile… mais comme le dit très justement Ingrid, nous sommes à peu près de la même puissance, il n’y a donc quasiment pas de déséquilibre et elle n’a presque rien à corriger. Notre rythme est super régulier et on avance vite ! Moi qui redoutais cette épreuve, inutile de vous dire que j’ai la banane (au cube) !!! On finira 4èmes de cette épreuve…yes !!!!

Dernière épreuve de la journée et sur laquelle je mise beaucoup: 10km de run/bike, avec les véritables règles d’un run/bike: le droit de ne pas être ensemble ! Ingrid devant faire attention à sa cheville et moi étant plus à l’aise en course, on décide que je fasse tous les passages techniques et les côtes à pied.
Ingrid grimpe donc sur le vélo et c’est là que nous découvrons ma boulette: je ne l’ai pas vraiment essayé le matin et la selle est super basse !!! Comme nous attaquons très vite une côte, la pauvre Ingrid va en baver… mais un raid sans boulette, c’est impossible !!! Elle la remontera lors de notre prochain changement et ça ira bizarrement nettement mieux ! Ce problème résolu, nous allons enchaîner nos rotations comme prévu en ayant un très bon rythme et dans un cadre très sympa avec de jolis singles bien techniques qui apparemment entraîneront ma pauvre Ingrid dans une belle chute… sans compter la magistrale qu’elle prendra à 5 m de l’arrivée… magnifique !!! On finit en tout cas très satisfaites et persuadées d’avoir réalisé une belle perf…nous finirons 2èmes !!!

Après une super douche bien chaude (chose impensable lors des raids mixtes), nous attendrons le chauffeur 2h dans le bus avant de rejoindre le camp pour terminer la journée par une petite tyrolienne puis discuter avec les copines au coin du feu, dîner et rejoindre notre tente pour un dodo bien mérité !

Dimanche, 6h, réveil pénible comme tous les dimanches matins de raid, pas envie de sortir du duvet bien chaud mais bon…   Programme de la journée: CO, arcathlon, canoë’O et parcours warrior.

On démarre par la CO au score dans le campus de Metz: 12 balises (je crois) à trouver en 45 min max… je dois orienter ! Dès que l’on a les cartes, on se repère et nous voilà parties à vive allure. On se retrouve sur la 1ère balise avec Emilie et Anne-Sophie, cousines Aubriotes et nos grandes copines de la Saharienne, on décide alors de faire la CO ensemble, Anne-So et moi avec le carte et Ingrid et Emilie avec le doigt mais le rythme est très élevé pour ma pauvre Ingrid alors je prends le doigt. On fera toute la CO à cette allure et on la bouclera en 25 min… facile !!! On n’est pas sûres que le chrono soit pris en compte mais en tout cas, on l’a faite à fond !

On enchaîne ensuite par l’arcathlon. Règle simple: tout mettre dans le jaune si on ne veut pas courir ! 4 flèches chacune, 3 comptabilisées et distance plus ou moins longue à courir pour la coéquipière en fonction du nombre de flèches dans le jaune… on risque de courir… c’est le chrono qui compte donc inutile de passer trop de temps à essayer de viser ! Et ben, on a couru toutes les 2 la distance la plus longue !!! On finira 30ème sur cette épreuve… motivation supplémentaire pour que je m’entraîne toute l’année au tir à l’arc, promis !!!

Vient ensuite le parcours warrior en relais… plus facile pour nous. Globalement parcours identique à celui de la Saharienne: tirer un pneu, courir, quelques marches, passer sous palette, franchir filet et passer sous grillage. Ingrid est gênée par sa cheville dans le filet mais on s’en sort pas trop mal.

Ensuite, épreuve surprise: rafting sur la Moselle… et là, ce sera un immense fou rire !!! 10 sur le raft, Ingrid, Fabienne et moi à l’avant (Fabienne au milieu, sans rame). On sait déjà qu’on va prendre une grosse douche, mais quand la “vague” arrive, on ne s’attend pas à cette puissance et Fabienne est éjectée vers l’arrière, on voit ses 2 jambes partir en l’air pendant qu’on se fait littéralement tremper de la tête aux pieds ! Bien sûr, on explose de rire et on met quelques secondes avant de retrouver la force de hisser de nouveau Fabienne sur le boudin !!! Cette image restera longtemps en nous je crois car on en rigole encore dès qu’on en parle !!!

Dernière épreuve canoë en orientation que nous faisons en avance avec Fabienne et Anne-Sophie, celles-ci ayant un impératif de départ: sympa l’orga !

6 balises à aller pointer sans avoir à descendre du canoë donc ça devrait le faire. On retrouve avec bonheur notre aisance de la veille… un régal ! Nous finirons 3èmes de cette épreuve… yes !!!

Fin de ce super raid, nous n’avons plus qu’à attendre les résultats. Impossible de faire des pronostics sur les épreuves de la journée hormis le canoë et la CO alors… on espère être restées dans le top 5. Nous finissons à la 2ème place, derrière les Aubriotes… super heureuses ! Honnêtement, je ne pensais pas faire un podium sur ce raid même si j’en rêvais, pour moi mais surtout pour Ingrid qui n’en avait jamais fait. Elle a été en sur-régime sur toutes les épreuves course/vtt, on a vraiment assuré en canoë , on s’est éclatées alors ce podium en plus… BONHEUR !!! Et Bravo à Ingrid d’avoir été au bout d’elle même !!!

Prochain raid des Sahariennes Séries les 10/11 octobre à Chantilly avec Véro !

Written by Annick in: Raid | Étiquettes :

Aucun commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL


Leave a Reply

Sidead Sidead

Design: TheBuckmaker.com WordPress Themes